Mormon Newsroom
Communiqué de presse

Certains temples vont bientôt passer en phase 3 de réouverture. Qu’est-ce que cela signifie ?  

La phase 3 signifie que l’œuvre du temple en faveur des personnes décédées pourra reprendre, tout en continuant d’appliquer le protocole sanitaire en place pendant une durée indéterminée. 

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a commencé à rouvrir ses temples en mai 2020 suivant une approche prudente, divisée en quatre phases, pour s’adapter à la pandémie de COVID-19.  

Parmi les 168 temples en activité, presque tous ont rouvert en phase 1, qui permet les scellements pour les vivants, sur rendez-vous. La plupart sont passés à la phase 2 (ils sont ouverts pour les scellements et pour toutes les autres ordonnances pour les vivants).  

Aujourd’hui, la Première Présidence annonce que quatre temples se préparent à entrer prudemment en phase 3 dès le 21 décembre 2020.  

Temple de Nuku’alofa (Tonga) 

Temple d’Apia (Samoa) 

Temple de Brisbane (Australie) 

Temple de Taipei (Taïwan) 

La phase 3 permet d’accomplir tout ce qui est autorisé dans les phases 1 et 2, en y ajoutant les ordonnances en faveur des personnes décédées. Ces quatre temples se trouvent dans des régions où le nombre de cas de COVID-19 est faible, et où la fréquentation des lieux de culte est compatible avec les directives de santé publique locales. 

Être le gardien de son frère pendant la pandémie : la nécessité d’avoir des protocoles sanitaires renforcés 

      

Le fait d’accomplir de nouveau des ordonnances sacrées et essentielles pour nos ancêtres nous rappelle que nous devons nous soucier les uns des autres, particulièrement durant une pandémie qui touche les plus vulnérables. 

Dale G. Renlund, du Collège des douze apôtres a dit : « Quand nous recommencerons à accomplir des ordonnances par procuration dans les temples, nous ferons pour les personnes décédées ce qu’elles ne peuvent faire pour elles-mêmes. Sans ces bénédictions, elles sont profondément désavantagées. Le Sauveur a enseigné que le second grand commandement, après celui d’aimer Dieu, était d’aimer son prochain comme soi-même. Dans le cas de cette pandémie, surtout dans les temples, cela signifie respecter la distanciation physique, porter un masque et éviter les grands rassemblements. Ces mesures montrent notre amour pour autrui tout en nous protégeant. Le port du masque est un signe d’amour chrétien pour nos frères et sœurs. » 

La bénédiction du culte au temple 

        

Les temples sont les endroits les plus sacrés de l’Église. Ils permettent aux membres de s’acquitter de leur responsabilité fondamentale qui est de ramener les gens auprès de Dieu, tant les vivants que les morts.  

David A. Bednar, du Collège des douze apôtres, a dit : « L’essence de l’œuvre du Seigneur est de changer, de tourner et de purifier le cœur grâce aux alliances de l’Évangile et aux ordonnances de la prêtrise. En travaillant avec zèle dans cette œuvre sacrée, nous obéissons aux commandements d’aimer et de servir Dieu et notre prochain. Ce service altruiste nous permet de vraiment ‘écouter’ le Sauveur et d’aller à lui. » 

Il a ajouté que les temples étaient si importants pour les membres de l’Église que « nous avons prié pour pouvoir y retourner et avons attendu cet instant avec impatience. Nous nous réjouissons de servir et d’adorer de nouveau dans les saints temples, même si notre expérience est différente du fait des contraintes actuelles et des sacrifices que l’on nous demande de faire ». 

Citant l’ancien prophète et président de l’Église, Thomas S. Monson (1927-2018), l’apôtre a dit que le sacrifice avait toujours fait partie de l’œuvre du temple, et ce depuis que l’Église a commencé à édifier la première maison du Seigneur à Kirtland (Ohio) en 1833. 

Thomas S. Monson a dit en 2011 : « Les personnes qui comprennent les bénédictions éternelles qui proviennent du temple savent qu’aucun sacrifice n’est trop grand, aucun prix n’est trop élevé, aucun effort n’est trop pénible pour recevoir ces bénédictions. Il n’y a jamais trop de kilomètres à parcourir, trop d’obstacles à vaincre ni trop d’inconfort à endurer. » 

Tandis que certains temples entrent en phase 3 de réouverture, frère Bednar rappelle aux membres de l’Église que le culte dans les temples « est un privilège sacré, non un droit ni un acte banal dans notre routine. Nous n’allons pas au temple pour nous cacher des maux du monde ou pour leur échapper. Nous y allons pour recevoir le pouvoir de la divinité qui nous permet d’affronter et de vaincre le monde du mal grâce aux ordonnances de la prêtrise ». 

À quoi s’attendre en phase 3 

             

La phase 3 prévoit un nombre limité d’usagers et de servants du temple, des horaires restreints, et une assistance uniquement sur rendez-vous.  

Pour se préparer à aller au temple en phase 3, les membres de l’Église doivent :  

Prendre rendez-vous en ligne : les personnes qui vivent dans le district d’un temple en phase 3 peuvent réserver des ordonnances en ligne sur la page des renseignements du site : temples. ChurchofJesusChrist.org. (Les quatre temples indiqués ci-dessus sont reliés directement à leur page officielle de l’Église.) Cette nouvelle option en ligne n’est disponible que pour les temples en phase 3. Les membres de l’Église doivent réserver en ligne avant d’arriver au temple. La priorité sera donnée aux personnes qui ont besoin d’ordonnances pour les vivants. 
 
Gary E. Stevenson, du Collège des douze apôtres dit : « Nous avons hâte que les usagers utilisent le nouvel outil permettant de réserver des ordonnances en ligne. Si vous avez besoin d’aide pour prendre rendez-vous, adressez-vous à un frère ou une sœur de service pastoral, un ami, un membre de votre famille ou un dirigeant local. Il ou elle se fera un plaisir de vous aider. Dans certaines interrégions, l’outil en ligne ne sera pas accessible immédiatement. Il sera néanmoins toujours possible de prendre rendez-vous par courriel ou par téléphone. » 
 

Dépistage des symptômes : On vous demandera à trois reprises si vous présentez des symptômes de la COVID-19. Ce dépistage se fera lorsque vous prendrez rendez-vous, dans un courriel avant d’aller au temple, ainsi qu’à votre arrivée. 

Masques : À moins de participer à des baptêmes, vous devrez porter un masque à tout moment dans le temple. 

Autres précautions : Des nettoyages et des désinfections réguliers auront lieu dans le temple tout au long de la journée. Vous trouverez des distributeurs de désinfectant pour les mains en divers endroits. 

Vêtements du temple : Si possible, les usagers doivent apporter leurs vêtements blancs et de cérémonie. 

Baptistère : Les groupes ne doivent pas dépasser seize personnes. Il est préférable pour les groupes d’amener leurs propres officiants pour les baptêmes. 

Dotation : Les places assises dans les sessions de dotation seront plafonnées à trente pour cent des capacités de la salle. Les places assises seront espacées mais les membres d’une même famille seront assis ensemble. 

Scellement : Un petit nombre d’usagers sera autorisé dans les salles de scellements. Les témoins seront physiquement éloignés du scelleur. 

Cartes de noms : Les temples n’imprimeront plus de cartes de noms pour les usagers du temple. C’est à un membre de le faire avant de venir. Après l’accomplissement d’une ordonnance, les renseignements seront enregistrés dans FamilySearch par le temple. Les cartes de noms ne seront pas rendues aux usagers.  

Maison d’hôtes et cafétéria  : Ces services resteront probablement fermés. Les usagers sont priés de consulter le temple de leur district pour plus de renseignements. 

Frère Stevenson a dit : « Le temple est la maison du Seigneur ; de saintes ordonnances y sont accomplies et l’on y rend un culte sacré et sincère. Si vous acceptez et respectez de bon cœur [ces ajustements], vous serez bénis, édifiés et fortifiés. » 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.